Visiter Edimbourg en 10 incontournables

Royal Mile, Edimbourg

Visiter Edimbourg c’est plonger au cœur de l’histoire d’Ecosse. Entre guerres d’indépendance et culture écossaise, cette capitale européenne a une identité bien marquée. Les monuments historiques tels que le château d’Edimbourg ou le palais de Holyrood vous conteront l’histoire du pays. Alors que Calton Hill et Arthur’s seat vous apporteront le calme de la nature au cœur de la ville. La jolie ville d’Edimbourg fait partie des 14 incontournables lors d’une visite de l’Ecosse.

Château d’Edimbourg

Vous pouvez commencer votre visite d’Edimbourg par le château perché en haut de la colline, au bout du Royal Mile. Sa date de construction n’est pas certaine mais les archéologues s’accordent sur le 12e siècle. Cela fait donc quelques siècles que ce château surplombe la capitale ! 

Selon moi, le prix de la visite (£15.50) ne vaut pas ce que vous y découvrirez mais cela reste un incontournable lors d’un séjour dans la capitale écossaise. Les joyaux de la couronne écossaise sont notamment exposés ici. Ce château était avant tout défensif et on le ressent tout au long de la visite, le musée de la guerre est même là pour nous le rappeler. Il fut également la résidence royale avant la construction du palais de Holyrood, vous pourrez ainsi passer dans le grand hall, où l’on ressent clairement l’ambiance royale. 

On se promène dans ce château fort qui nous amène vraiment au moyen-âge. Les remparts, les canons, la chapelle à l’intérieur, tout est rassemblé. Plus vous montez, plus la vue se dégage sur la magnifique ville d’Edimbourg. Un beau panorama à ne pas manquer tout de même.

Château d'Edimbourg
Château d'Edimbourg

Palais de Holyrood

À l’opposé du château d’Edimbourg, en bas du Royal Mile se dresse le palais de Holyrood. C’est selon moi LE monument à ne pas manquer lors d’un voyage à Edimbourg. Bien que le billet d’entrée ait un coût (£19.50), il vaut bien son prix tant il y a de choses à voir ici.

Vous arpenterez les appartements de la famille royale britannique. C’est bien ici que séjourne la reine lors de sa venue en Ecosse. Attention donc à bien vérifier les jours d’ouverture avant votre visite (le palais est fermé lorsqu’un membre de la famille royale y séjourne). 

Un audio-guide vous accompagne tout au long de votre visite, vous êtes plongés au cœur de l’histoire écossaise notamment avec le récit des déboires de Marie 1e Reine d’Ecosse (vous savez, celle dont on nous raconte l’histoire dans la série Reign). Cette pauvre Marie n’a pas eu un règne facile, ce qui le rend d’autant plus fascinant ! 

À la sortie du palais, vous trouverez les ruines de l’ancienne abbaye, construite au 12e siècle,  qui fut la base de ce palais. Puis, vous serez dans le jardin où se tient chaque année une réception donnée par la reine qui rassemble tout le gratin d’Ecosse !

Holyrood palace, Edimbourg
Holyrood palace

Arthur’s seat

Depuis les jardins du palais d’Holyrood, vous aurez une vue imprenable sur la colline d’Arthur’s seat, visiter Edimbourg sans gravir cette colline serait fort dommage à mon sens ! 

Lors de mon passage dans la capitale écossaise, j’ai été courageuse et nous avons gravi la colline à l’aube dans l’espoir de voir le lever de soleil sur l’estuaire (j’ai une passion pour les levers de soleil, vous le découvrirez au fil de mes récits haha). Mais nous sommes en Ecosse, le soleil se fait plutôt rare et nous avons donc eu un beau ciel gris ce matin là. Mais qu’importe, l’effort était beau ! Peu importe l’heure à laquelle vous décidez de gravir cette colline mais vous devez le faire. Il s’agit d’une balade assez facile qui vous prendra environ 2 heures aller/retour.

Parlement écossais

Après un bel effort au cœur de la nature d’Edimbourg, je vous conseille de revenir dans le quartier de Holyrood Palace pour visiter le parlement écossais.  L’entrée est gratuite, ça serait dommage de s’en priver ! 

Dans le hall se tient une exposition  passionnante sur l’histoire politique récente entre l’Ecosse et l’Angleterre. Grand sujet méconnu pour nous français, nous savons que les deux nations se battent depuis des siècles mais sans plus. Cette visite comblera cette lacune et vous pourrez ensuite vous positionner pour ou contre l’indépendance de l’Ecosse (rien que ça !).

parlement écossais à Edimbourg
Parlement écossais

DÉLÉGUEZ L’ORGANISATION DE VOTRE VOYAGE

Finies les recherches fastidieuses qui vous prennent des heures. Profitez d’un carnet de route personnalisé et adapté à 100% à vos besoins.

Royal Mile

Finalement, le temps est venu de vous parler du Royal Mile, la grande artère qui relie le château d’Edimbourg au palais de Holyrood. Comme son nom l’indique, sa longueur est d’un mile (1.6km). C’est la rue la plus touristique sur laquelle vous trouverez de très nombreux magasins de souvenirs, des producteurs de kilt et autres habits traditionnels écossais. Il est agréable de s’y promener et d’observer l’architecture des bâtiments si typiques d’une ville écossaise.

Cathédrale Saint Gilles

Sur la Royal Mile se dresse la cathédrale Saint Gilles, construite au 12e siècle. Une fois de plus, prenez le temps d’observer l’architecture typique de l’Ecosse. Si vous connaissez déjà l’Angleterre, vous remarquerez des différences notables, le style n’est pas du tout le même mais pour autant on reste dans l’ambiance britannique. La visite est gratuite mais les horaires sont assez restreint (10h-14h) donc planifiez bien votre visite !  

Musée national d’Ecosse

Le musée national d’Ecosse est un immense musée, né de la fusion du musée royal avec le musée d’Ecosse. L’entrée est gratuite et même si vous n’êtes pas fan de musée, je vous recommande grandement d’y faire un tour. L’architecture intérieure du bâtiment vaut le coup d’œil : vous entrez dans un souterrain en pierre voutée pour arriver dans un immense hall avec une hauteur sous plafond de deux étages. 

Les collections sont diverses, elles racontent l’histoire et la culture de l’Ecosse depuis l’antiquité dans la partie musée de l’Ecosse avant d’arriver sur les collections sur la science, la technologie et l’histoire naturelle pour la partie musée royale.

Musée national d'Ecosse
Musée national d'Ecosse

Calton Hill

Il est bon de savoir que la ville d’Edimbourg est construite sur trois collines, ainsi vous ne cesserez de monter et descendre, je vous conseille de prévoir de bonnes chaussures ! Nous avons déjà parlé de la colline du château et d’Arthur’s seat. Voici donc la troisième colline, Calton Hill. 

Cette colline est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Des fouilles archéologiques ont révélé une présence humaine depuis l’âge de bronze. On trouve au sommet de la colline le monument national d’Ecosse. Construit en 1823 sur le modèle du parthénon d’Athènes, il rend hommage aux marins ayant perdu la vie dans les guerres napoléoniennes. Le bâtiment n’a jamais été fini faute de budget.  

On trouve également sur la colline le monument Dugald Stewart, un mémorial au philosophe écossais du même nom. Il s’agit d’un des points de vue les plus photographiés d’Edimbourg. Un peu plus loin, vous tomberez sur le City Observatory, l’observatoire astronomique de Calton Hill.

Bref, vous l’aurez compris, cette colline abrite de nombreux monuments de la ville mais offre aussi un magnifique panorama et en fait un endroit parfait pour profiter du coucher du soleil. Si vous voyagez en été, vous apprécierez certainement un pisque-nique au crépuscule dans le parc.

S'INCRIRE À LA NEWSLETTER !

Pour recevoir tous les prochains articles sur l’Ecosse !

Jardin botanique royal

Nous voilà presque arrivé à la fin de cet article, et le dernier incontournable à visiter à Edimbourg, LAST BUT NOT LEAST : le Royal Yacht Britannia. Il s’agit du dernier yacht royal britannique en service de 1953 à 1997, véritable palais flottant. La reine Elisabeth et le prince Philip ont parcouru les mers et les continents sur ce yacht. 

Aujourd’hui désarmé, il a été transformé en musée flottant dans le port de Leith et est une des attractions les plus visitées du Royaume-Uni. Vous aurez l’occasion d’explorer les cinq ponts du Britannia accompagnés d’un audioguide gratuit. On nous promet la découverte des appartements royaux dans lesquels les princes William et Harry ont passé leurs vacances d’été. Les lieux où rois et reines, chefs d’État et célébrités ont été reçus, de Frank Sinatra à Liz Taylor en passant par Nelson Mandela et Winston Churchill.

Jardin botanique royal, Edimbourg
Jardin botanique royal

Visiter Edimbourg en quelques jours est idéal. La ville, bien que capitale européenne, reste à taille humaine et se parcourt aisément à pied (avec de bonnes chaussures tout de même !). Si vous avez le temps, vous apprécierez une dégustation de whisky écossais dans l’une des nombreuses distilleries de la ville. Et si votre visite se déroule au mois d’Août, vous aurez la chance de découvrir le festival d’Edimbourg, un festival artistique mondialement connu.

 

 

À lire aussi :